Archives du mot-clé PS4

[100 % DLC] Watch Dogs 2 : Sans Compromis


Après un premier DLC pas folichon mais tout de même assez développé, Ubisoft sors coup sur coup les deuxième et troisième DLC de Watch Dogs 2. A savoir une nouvelle aventure solo, Sans Compromis, et un nouveau mode multijoueurs, ConfrOntation.

Le nouveau mode online est gratuit mais totalement instable de telle sorte qu’il est quasi impossible de joueur une partie sans être déconnecté. J’ai donc directement lâché l’affaire en attendant un hypothétique patch.


Je me suis donc gentiment acquitté de mes 10 € sur le PSN pour télécharger la nouvelle aventure de Dead Sec, Sans Compromis. Si, pour le même prix, le premier DLC offrait quelques heures de jeu, on est très loin du compte avec cette nouvelle fournée.

Un seul petit trophée argent (contre cinq pour le précédent), une mission divisée en une poignée de sous-missions dont certaines sont juste des cinématiques… Résultat ? 30 minutes de jeu et encore parce que je suis mort bêtement sur une mission et que j’ai du recommencer au début.


Absolument aucune difficulté ou originalité à l’horizon. Avec l’équipement au complet il n’y aucun challenge. A 10€ ce DLC est une pure arnaque de la part d’Ubisoft qui nous livre une pseudo histoire dans la milieu du porno sans le moindre intérêt. Pour dire, la majeure partie des missions sont des hacks par caméras…

Honteux.

[100 % DLC] Watch Dogs 2 : Conditions Humaines


Après l’obtention express du Platine j’ai directement enchaîné sur le premier DLC de Watch Dogs 2 : Conditions Humaines, disponible depuis quelques semaines au prix de 14,99 € sur le PSN. Cette nouvelle aventure propose trois nouvelles opérations solo et une nouvelle opération coop pour une durée de vie tournant autour des 3-5 heures.

Autant l’aventure principale et l’obtention du Platine se sont déroulées de manière très fluide, autant je me suis arraché les cheveux sur ce DLC pour lequel pas grand chose n’a roulé malgré la simplicité des missions.


Pour commencer, après avoir installé le DLC, impossible de trouver les nouvelles missions intitulées « Opérations DLC » dans l’application Dead Sec. J’ai installé puis désinstallé l‘add on, redémarré le jeu plein de fois, etc… Mais impossible de trouver ces putains de missions. J’ai donc réalisé plusieurs opérations secondaires, atteignant au passage le niveau maximum du personnage, car j’avais lu sur plusieurs forum que ça pouvait venir de là.

Finalement en relançant la console le soir même, les missions sont apparues. Je suis incapable de vous dire s’il fallait faire un minimum de missions annexes, si c’était lié au niveau de Marcus ou si c’est un pur hasard…

J’ai donc pu enfin me lancer dans l’aventure. J’ai bouclé très rapidement les trois missions solo qui sont plutôt facile et guère passionnantes. Comme d’habitude, en usant et abusant du drone et du buggy, couplés aux bombes explosives, c’était une vraie formalité. Je me suis juste rendu fou sur le passage avec l’espèce de puits de serveurs puisque je n’avais pas compris qu’on pouvait contrôler un buggy posé sur une étagère.


Le gros du DLC c’est la mission coop Libéré, Délivré qui vous propose de partir sur les traces d’un hacker légendaire.

Cette opération contient neuf sous-opérations qui vous permettent d’en débloquer une dixième qui, une fois terminée, fait tomber le trophée Belle prise. Contrairement à d’habitude, l’application Dead Sec ne vous permet pas de suivre votre progression et le jeu ne vous propose qu’un choix de deux missions à chaque fois.

A ce jour, les conditions pour débloquer la dixième mission, Un grand buffet, sont très floues et diffèrent sensiblement pour chaque joueur. Voici ce que je sais :

Il est préférable de faire les missions seul et offline pour les rendre plus facile et éviter de parasiter sa progression avec celle des joueurs rencontrés sur le net. J’ai donc coupé la connexion internet de ma PS4 pour faire les missions hors ligne.


Sur Playstation Trophies ils disent de faire les neuf sous-missions pour débloquer la dixième. J’ai donc veillé à bien faire chacune des neuf une seule fois. Étant précisé que si l’appli vous propose deux missions que vous avez déjà fait, il vous suffit de redémarrer le jeu pour vous en voir proposer deux autres.

Malheureusement, après les neufs missions pas de Un grand buffet. Sur internet, certains joueurs expliquent avoir débloqué la fameuse opération après 5 missions, d’autres après 10, d’autres après 20, bref, le bordel.

J’ai donc réalisé deux ou trois opérations de plus que j’avais déjà complétées, puis j’ai refait à nouveau Deals ruinés, caisses volées. J’avais lu sur internet que pas mal de joueurs avaient débloqué la dernière mission suite à celle-ci et effectivement ça été mon cas. Hasard ou pas, je n’en sais rien. Toujours est-il que j’ai pu boucler Un grand buffet et avoir le trophées.

Voici la liste des dix missions de Libéré, délivré :

  • Voiture et code
  • Contre la montre
  • Roule au compresseur
  • Sabotage explosif
  • Un ami dans le besoin
  • La fille de l’air
  • Deals ruinés, caisses volées
  • La voie de l’échec
  • Ce qui est à toi est à moi
  • Un grand buffet

Les missions reprennent six objectifs plus ou moins faciles :

Voler des disques durs : c’est très simple à réaliser. Restez en dehors de la zone et déployez votre drone. Allez tranquillement tuer le porteur du disque dur en lui balançant une bombe explosive puis envoyez votre buggy récupérer le disque dur par terre (avec triangle). Incognito !


Voler et livrer un véhicule : très simple également. Nettoyez la zone avec le drone et les bombes explosives et, quand il n’y a plus personne, allez tranquillement chercher le véhicule. Pour la mission où la voiture se trouve dans un hangar près de l’eau, ouvrez la porte avec le drone, prenez le contrôle du véhicule a distance pour le faire sortir délicatement, fermez la porte et allez tranquillement le chercher.

Stopper trois piratages : même si vous êtes pressés par le temps, c’est très simple dans la mesure où il vous suffit d’envoyer le drone pour télécharger et de placer Marcus à l’abri. Pour la première, en allant sous la passerelle vous pourrez escalader et entrer dans la zone de piratage tout en restant sur un toit à l’abri des regards. Pour la deuxième il faut être un poil bourrin. Enfin, pour la troisième vous pouvez rester dans la rue, collé au mur, hors de la zone rouge !

Libérer un prisonnier : comme pour les véhicules, nettoyez la zone avec le drone et allez tranquillement chercher le prisonnier avec Marcus quand il n’y a plus personne.

Détruire les cargaisons : le plus simple, il vous suffit de balancer une bombe avec le drone ou le buggy. Généralement vous devez pirater le brouilleur d’un garde avant et le couper avec le bouton triangle.


Télécharger des données : le plus chiant ! Commencez par nettoyer le zone puis trouvez-vous un endroit discret. Le toit au dessus de l’ordinateur est souvent efficace. Avant de télécharger, sécurisez tous les accès avec des bombes en appuyant sur L1 + carré. Dans certains cas aucun ennemis ne viendra, dans d’autres des renforts débarquerons en masse. Le plus énervant est incontestablement le bateau où vous verrez spammer des ennemis de nulle part… Personnellement je me suis placé dans la pièce à côté en fermant bien les portes. De manière générale, cherchez tranquillement un spot en hauteur où vous serrez tranquille et parfois même en dehors de la zone de danger.

Ubisoft a annoncé d’autres DLC à venir avec très certainement de nouveaux trophées. Je serais ravi de retrouver Marcus le temps de quelques opérations que j’espère plus « évidentes ».

[Platine #81] Watch Dogs 2


Le battage négatif autour du premier épisode, ainsi que quelques trophées d’aspects peu reluisants m’avaient fait passer à côté de la série Watch Dogs. De fait, les bonnes critiques m’ont convaincues de m’atteler au deuxième épisode de la nouvelle saga d’Ubisoft, avec qui plus est un Platine s’annonçant plutôt agréable à réaliser.

L’aspect graphique du jeu m’a également convaincu puisque l’action se déroule désormais dans la lumineuse San Francisco avec tous les coins typiques que l’imaginaire peut connaitre : Silicon Valley, Oakland, Golden Gate, Alcatraz, … La Silicon Valley constituant indubitablement un terreau fertile en matière de parodie high tech puisque toute la clique du net 2.0 passe à la moulinette Watch Dogs : Google, Facebook, Uber, … Même l’achat de l’album unique du Wu Tang par Martin Shkreli.

WATCH_DOGS® 2_20170401130422

Ne restait plus pour me convaincre qu’un tarif honnête et c’est la FNAC qui s’en est chargé sur ce point avec un jeu neuf à 70 € plus une réduction immédiatement de 30 €. Ce qui fait le jeu à 40 €, tarif neuf Amazon, et d’occaz chez Micromania. Honnête.

Au final j’ai pris beaucoup de plaisir sur Watch Dogs 2, même si j’ai mis du temps avant de vraiment exploiter le gameplay à fond, ce qui a pu me rendre la progression un poil pénible par moment. Mais comme souvent avec les open world Ubisoft, quand on monte ses capacités et qu’on maitrise les « gadgets », les missions deviennent beaucoup plus faciles et on les bouclent bien souvent sans jamais utiliser son personnage principal.

Sur la fin, et encore actuellement avec le DLC, j’ai usé et abusé du drone et du buggy pour remplir les objectifs et nettoyer la zone en larguant des bombes dans tous les sens.

WATCH_DOGS® 2_20170401154042

Les trophées sont rarement chiants à faire et plutôt fluide puisqu’ils brossent un peu tous les aspects du jeu et n’abusent jamais quant au nombre d’actions à réaliser. Pour vous dire, j’ai débloqué plus d’une trentaine de trophées en une après-midi et j’avais bouclé tous les trophées secondaires en même pas trois jours, me laissant libre champs pour l’histoire principale qui a le mérite d’offrir un trophée argent pour chaque mission.

De manière générale je le répète : abusez du drone et des bombes explosives (à développer en priorité) pour préparer la zone de mission, bouclez un max d’objectifs avec le buggy et terminez le travail au corps-à-corps en détournant l’attention des gardes avec leurs téléphones.

Sinon je n’ai pas de conseils particuliers pour les trophées tant ils sont explicites et simples à réaliser. Mêmes les trophées multijoueurs sont très rapides et ne posent aucun soucis. Globalement n’hésitez pas à immobiliser la voiture de votre cible en en prenant le contrôle puis mitraillez là façon règlement de comptes marseillais ! Écraser son adversaire marche également bien, surtout quant il s’agit de tuer un chasseur à votre poursuite.

WATCH_DOGS® 2_20170331225712

Seuls les évènements Ded Sec m’ont un peu saoulé car j’ai voulu forcer le trophée et qu’il faut à chaque fois faire une mission coop pour faire apparaitre un évènement. C’était un peu stupide dans la mesure où j’en ai vu beaucoup d’autres par la suite et notamment pendant le DLC.

Quand on commence à maitriser les hacks le jeu devient vraiment sympa et certaines missions sont plutôt agréables. Dommage que d’autres soient vraiment chiantes en raison d’une IA parfois énervante.

Les phases de poursuites en voitures sont tout simplement insupportables. Vous verrez constamment spammer devant vous une voiture de flic ou un hélico, même en étant au fin fond de la map et de la foret. Dés que votre barre de fuite sera proche de zéro, bam une voiture ou un hélico qui surgit de nulle part. La seule technique étant de zigzaguer dans les rues serrées en espérant vous faire oublier… Ça peut prendre des dizaines de minutes !!

WATCH_DOGS® 2_20170326122709

De même, les phases de téléchargements sont pénibles. Certes, surtout dans le DLC, mais on retrouve le problème dans le jeu avec une barre de download qui n’avance pas et des ennemis qui spamment à l’infini… Dans certaines zones urbaines je veux bien, mais sur un bateau en plein milieu de la mer ça vous pose une crédibilité !

Autre exemple de faille de l’IA à bien exploiter : du moment que vous êtes en dehors de la zone interdite (rouge), vous pouvez balancer des tonnes de bombes avec votre drone sans qu’un renfort soit appelé. Mettez un pied dans cette zone et balancé des bombes avec le drone : des renforts en pagaille dans tous les sens… Super.

Malgré tout ça Watch Dogs est vraiment un super jeu, très fun avec une map sur laquelle on peut passer des heures à conduire ou s’amuser. Le Platine est simple, agréable à réaliser, avec un bon taux horaire (une vingtaine d’heures) et un multi sans prise de tête.

[Platine #73] Far Cry Primal

FCP
Grand fan de la saga Far Cry version Ubisoft, je n’étais pourtant pas des masses emballé par ce nouvel épisode préhistorique. Pensez donc ! Un FPS sans armes à feu ! L’envie est pourtant montée crescendo avant la sortie du jeu et c’est finalement grâce à une surprise inspirée de ma copine que j’ai pu me lancer dans de folles aventures en terre d’Oros.

Les Platines des grosses franchises Ubisoft reposent toujours sur le même principe avec des collectibles, des avants postes, des points de synchronisation, … Far Cry Primal ne déroge pas à la règle et propose un trophée Platine très plaisant à faire. Pour obtenir la récompense suprême vous devrez en effet faire un tour quasi complet du jeu, avec une durée de vie bien dosée, un challenge abordable et des trophées rarement prise de tête.

Far Cry® Primal_20160511204337
En effet, dans Far Cry Primal il n’y a ni trophées online, ni trophées débiles. Chaque récompense s’insère assez logiquement dans le cours du jeu et ne vous demanderas pas d’effectuer des actions inutiles et rébarbatives (coucou les destructions en calèche de Syndicate).

L’expérience Far Cry Primal est franchement réjouissante. Le jeu vous plonge dans une ambiance sauvage rythmée par le cycle du jour et de la nuit au sein d’un monde d’Oros fourmillant de vie et d’hostilité.

J’ai adoré tous les petits détails du jeu comme devoir s’éclairer la nuit, pouvoir (gentiment) suspendre un ennemi à un mur en le transperçant avec une sagaie, …

Far Cry® Primal_20160405141947

Au final j’ai privilégié le jeu à l’arc et j’ai réussi les avants-postes et autres missions en utilisant quasi exclusivement la chouette et mon dent de sabre apprivoisé. Quel kif monstrueux que de lancer son animal de féroce compagnie sur un pauvre ennemi terrifié !

Côté trophées, je n’ai pas grand chose à vous dire. Suivez le guide de THC, il est bien foutu.

Presque tous les trophées se débloquent naturellement. Usez et abusez de la chouette et du dent de sabre. Notamment pour les missions secondaires de défense contre les animaux. Le feu est aussi un allié précieux pour chasser.

Le trophée Incendiaire (50 morts par le feu) peut se faire très facilement dans une des missions spécifique du Shaman, dont j’ai oublié le nom.

Far Cry® Primal_20160404101055
Les trophées Longue portée et Dans le mille sont très simple à réaliser, attendez juste d’avoir un équipement au top et utilisez la chouette pour marquer un ennemi.

Enfin n’oubliez pas de faire les missions de village pour débloquer des missions secondaires vous offrant des points de compétences nécessaires au trophée Expert Wenja.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré Far Cry Primal. Un jeu beau, immersif et fun avec un monde immense richement peuplé, doublé d’un Platine qui passe tout seul.

Pour mon prochain objectif, je fais comme tout le monde et je m’éclate sur les nouvelles aventures de Nathan Drake. Le seul hic c’est que je n’ai pas du tout le temps de jouer et que je ne progresse donc pas très vite…

73-FCP

[Platine #70] Hotline Miami

HMiami
J’ai longtemps hésité avant de me lancer dans le Platine de Hotline Miami dont le challenge me paraissait particulièrement corsé. Dans le doute j’avais récupéré le jeu gratuitement via le Playstation + et c’est une pénurie momentanée de jeux PS Vita qui m’a poussé à relever le défi psychédélique offert par le titre de Dennaton Games.

Grand bien m’en a pris puisque cela faisait très longtemps que je ne m’étais pas autant amusé sur un jeu. J’ai tellement pris de plaisir que je n’ai pas cherché à booster le Platine en optimisant les niveaux. J’ai profité que j’étais au ski sans connexion internet pour simplement enchainer les niveaux sans me prendre la tête.

2016-04-01-130423
Si les premiers pas dans le jeu sont violents, j’ai très vite pris le coup au point d’enchainer les kills avec frénésie. Il faut dire que toute l’astuce réside dans la faculté d’attirer les ennemis en entrant / sortant très rapidement d’une pièce pour les emmener au calme et multiplier les combos.

Avec ses faux airs des premiers GTA et une maniabilité hystérique, Hotline Miami propose la quintessence du die & retry à l’ancienne. Un style que j’adore quand il est juste, ce qui est le cas du jeu malgré deux ou trois approximations dans les hits box.

Le Platine est noté 5 / 10 sur la plupart des sites spécialisés, ce qui me semble un poil exagéré. Après tout est question d’affinité sur un jeu mais c’est vrai que je n’ai pas du tout galéré et que le Platine a été une vraie formalité.

Les A+ ne m’ont pas posé de problèmes particuliers. J’ai utilisé le masque de Zach et j’ai foncé comme un malade pour multiplier les kills en n’utilisant que mes poings. Tout est question de stratégie dans la façon d’enchainer les ennemis. De mémoire il n’y a que pour Assaut que j’ai utilisé une arme (le Tonfa) et encore pas tout le niveau.

2016-04-01-130530
Si vraiment vous bloquez, n’hésitez pas à regarder des vidéos sur internet pour trouver l’inspiration. De même je pense que le jeu est plus maniable sur PS4 donc n’hésitez pas à basculer sur ce support via le cloud. J’ai tout fait sur Vita et c’est parfois un peu ardu en terme de confort de gameplay.

Sinon deux ou trois conseils spécifiques :

Pour les combos de x4 à x12, c’est extrêmement simple. Après avoir terminé le jeu vous débloquerez le niveau bonus Exposed. Vous incarnez le motard armé d’un hachoir et il y a une dizaine d’ennemis qui ne demande qu’à se faire découper. Maintenez R enfoncé et tracé pour enchainer les morts. Après un ou deux essais pour mémoriser la position des ennemis ça passe tout seul. N’oubliez pas qu’il ne faut pas mourir et qu’il faut attendre un peu pour que le compteur de combo s’arrête et se valide.

Pour les trophées liés aux armes, j’ai joué en boucle le tout début du niveau 5 qui propose quasiment toutes les armes. Pensez simplement que pour qu’une arme soit validée vous devez impérativement terminer le niveau derrière.

2016-04-01-130442
Pour l’utilisation de tous les masques, lancez un niveau, choisissez un masque et faites recommencer pour choisir rapidement un autre masque. Pas besoin de finir le niveau.

Le seul trophée qui m’aura posé « problème » c’est Bat-man. Terminer le niveau 2 avec les commandes inversées est une putain de plaie ! Heureusement qu’il est court… Pour m’en sortir j’ai pris un fusil à pompe et j’ai abusé du lock en martelant la touche carré.

Hotline Miami marque mon 70ème Platine décroché en moins d’une semaine via quelques courtes (mais intenses) sessions de jeu. Le 71ème est tombé vingt minutes plus tard et je vous en parle très vite.

Je pense qu’un jour je me lancerai dans le défi Hotline Miami 2. Le mode Hard a l’air tout simplement démoniaque et les quelques vidéos de niveaux que j’ai pu voir sur le net m’ont fait froid dans le dos…

70-HM