Archives du mot-clé PS Vita

[Platine #75] Adventures Of Mana

Mana
Près de deux mois après mon dernier Platine (Uncharted 4) et une longue pause loin des manettes, j’ai décidé de me remettre au boulot. Plusieurs titres me tentait sur PS Vita et mon premier choix s’est logiquement porté sur Adventures Of Mana, nouveau remake du mythique Seiken Densetsu premier du nom, aka Mystic Quest, aka Final Fantasy Adventures.

Lorsque j’ai appris la sortie de ce nouveau portage en début d’année j’étais comme un fou ! Seiken Densetsu fait partie de mes séries préférées et la saga a accompagné toute ma jeunesse. D’abord Mystic Quest sur Game Boy puis l’exceptionnel Secret Of Mana avec ses centaines d’heures de jeu en duo avec un pote. Seiken 3 en solo et en japonais, là aussi pendant d’innombrables heures. Le palot Legend Of Mana sur Playstation et enfin le remake du premier épisode sur GBA, en japonais puis en français.

2016-08-10-173942
Malheureusement j’ai vite déchanté. On est très loin des graphismes 2D exceptionnels de Sword Of Mana puisque le jeu est un simple titre mobile avec une 3D dégueulasse.

J’étais tout de même impatient de pouvoir jouer à un Mana sur PS Vita mais il a fallu attendre quelques mois supplémentaires pour voir le jeu arriver en France, alors même que les versions mobiles sont sorties en début d’année…

Comme je le disais, le jeu propose une 3D d’un autre temps mais qui n’est pas foncièrement dérangeante. Le gameplay est basique mais efficace et je me suis surpris a apprécié le jeu après quelques heures. C’est un pur remake du jeu original à la différence de Sword Of Mana qui était pratiquement un nouvel épisode.

Le Platine est d’une simplicité enfantine et se boucle en une poignée d’heures. Surtout que le jeu est vraiment simple et il est très rare de mourir.

2016-08-10-172526
Il faut simplement faire attention à bien récupérer tous les items et toutes les armes / armures en checkant la liste de THC. Mais il n’y a rien de sorcier.

Le seul truc qui m’a vraiment énervé dans le jeu c’est de manquer de clés dans un donjon et de devoir ressortir pour partir à la recherche d’un magasin. Autant les pioches deviennent rapidement inutiles avec l’obtention de la chaine boulet, autant vous aurez toujours besoin de clés, donc faites un gros stock !

Pensez également à tuer un maximum d’ennemis durant toute l’aventure pour gagner de l’expérience et minimiser le farm final. En effet, plusieurs trophées demandent d’atteindre les niveaux 99.

2016-08-10-172346
Pour cela, il faut impérativement augmenter en alternance les compétences Warrior et Mage. Lorsque vous passez le premier niveau, choisissez Warrior, puis Mage au suivant, puis de nouveau Warrior et etcétéra jusqu’au niveau 99. En faisant cela vous atteindrez également le niveau 99 des quatre compétences.

Arrivé au boss de fin j’étais simplement au niveau 60… Il fallait donc que je farm 39 niveaux d’expérience sur les quelques éléphants présents avant le boss. Je pensais en avoir pour des jours mais c’est passé très vite en alternant entre deux écrans et en utilisant l’attaque spéciale de l’épée pour maximiser mes déplacements. Veillez simplement à laisser un ennemi vivant dans chaque tableau pour qu’ils réapparaissent.

2016-08-10-200347
Inutile de dire qu’au niveau 99 le boss de fin est une pure formalité…

Sans être le jeu du siècle, Adventures Of Mana fait passer un bon moment avec un Platine sans prise de tête et un A-RPG old school. Parfait pour occuper deux ou trois jours d’été.

75-AM

[Platine #72] Teslagrad

Teslagrad
Moins d’une semaine après mes deux précédents Platines j’enchaine sur le 72ème, obtenu en seulement deux jours et une poignée d’heures de jeu effectif. Teslagrad est assez prisé des chasseurs de trophées car il peut s’obtenir en moins de 5 heures sans trop se prendre la tête, bien que le titre réserve tout de même quelques phases demandant un certain doigté et (beaucoup) de patience.

Étant en manque de jeux sur PS Vita, j’ai commandé Teslagrad en version boite en Angleterre via Priceminister à un prix plutôt honnête. Même avec les frais de port je m’en suis sorti pour un tarif assez équivalent à celui du dématérialisé sur le PSN…

2016-04-07-183804
Je vous l’ai dis le Platine est simple et rapide. Vous n’avez qu’à récupérer les 36 parchemins disséminés dans le jeu sans même avoir à battre le boss de fin. Chaque parchemin correspond à un trophée, ce qui fais tomber les récompenses très vite mais démontre une certaine fainéantise des développeurs.

Il aurait été plus sympa de récompenser le joueur par un trophée à chacun des 5 boss vaincus, des améliorations récupérées et par paliers de parchemins (5, 10, 15, …). Cela aurait diversifié un peu les choses.

Après il existe plusieurs façon de jouer. Vous pouvez suivre à la lettre une vidéo et boucler le Platine en une heure. Ou vous pouvez partir à l’aventure seul et il vous faudra bien plus de temps.

2016-04-05-121347
Le jeu est construit comme une succession d’énigmes matinées de plateformes fondées sur les principes d’attraction / répulsion. L’utilisation d’une vidéo vous donnera bien évidement la façon de franchir chaque salle mais cela n’enlèvera pas tout le challenge du jeu dans la mesure où certains parchemins demandent vraiment du doigté pour s’offrir à vous.

Je n’ai jamais vraiment été en difficulté même s’il faut reconnaitre que certains passages sont un peu énervants en raison d’une maniabilité confuse. Souvent il s’agit de trouver le bon angle d’attaque pour réussir un saut qui refusait de passer. Il faut dire que le jeu vous laisse vous démerder et ne vous explique rien.

Si vous bloquez je vous conseille d’utiliser le guide de THC et cette vidéo de speed run.

2016-04-04-190052
Après quelques essais ça passe assez facilement. Même le parchemin numéro 30 et son parcours électrifié ne m’a pas posé trop de difficulté. J’ai un peu ragé dessus, du coup j’ai laissé tombé et j’y suis revenu à la toute fin en le réussissant du premier coup.

Je suis bien content de ce nouveau Platine même si je n’ai pas totalement été convaincu par Teslagrad. Le jeu est très beau, parfois fun mais trop souvent bancal…

72-Tesla

[Platine #70] Hotline Miami

HMiami
J’ai longtemps hésité avant de me lancer dans le Platine de Hotline Miami dont le challenge me paraissait particulièrement corsé. Dans le doute j’avais récupéré le jeu gratuitement via le Playstation + et c’est une pénurie momentanée de jeux PS Vita qui m’a poussé à relever le défi psychédélique offert par le titre de Dennaton Games.

Grand bien m’en a pris puisque cela faisait très longtemps que je ne m’étais pas autant amusé sur un jeu. J’ai tellement pris de plaisir que je n’ai pas cherché à booster le Platine en optimisant les niveaux. J’ai profité que j’étais au ski sans connexion internet pour simplement enchainer les niveaux sans me prendre la tête.

2016-04-01-130423
Si les premiers pas dans le jeu sont violents, j’ai très vite pris le coup au point d’enchainer les kills avec frénésie. Il faut dire que toute l’astuce réside dans la faculté d’attirer les ennemis en entrant / sortant très rapidement d’une pièce pour les emmener au calme et multiplier les combos.

Avec ses faux airs des premiers GTA et une maniabilité hystérique, Hotline Miami propose la quintessence du die & retry à l’ancienne. Un style que j’adore quand il est juste, ce qui est le cas du jeu malgré deux ou trois approximations dans les hits box.

Le Platine est noté 5 / 10 sur la plupart des sites spécialisés, ce qui me semble un poil exagéré. Après tout est question d’affinité sur un jeu mais c’est vrai que je n’ai pas du tout galéré et que le Platine a été une vraie formalité.

Les A+ ne m’ont pas posé de problèmes particuliers. J’ai utilisé le masque de Zach et j’ai foncé comme un malade pour multiplier les kills en n’utilisant que mes poings. Tout est question de stratégie dans la façon d’enchainer les ennemis. De mémoire il n’y a que pour Assaut que j’ai utilisé une arme (le Tonfa) et encore pas tout le niveau.

2016-04-01-130530
Si vraiment vous bloquez, n’hésitez pas à regarder des vidéos sur internet pour trouver l’inspiration. De même je pense que le jeu est plus maniable sur PS4 donc n’hésitez pas à basculer sur ce support via le cloud. J’ai tout fait sur Vita et c’est parfois un peu ardu en terme de confort de gameplay.

Sinon deux ou trois conseils spécifiques :

Pour les combos de x4 à x12, c’est extrêmement simple. Après avoir terminé le jeu vous débloquerez le niveau bonus Exposed. Vous incarnez le motard armé d’un hachoir et il y a une dizaine d’ennemis qui ne demande qu’à se faire découper. Maintenez R enfoncé et tracé pour enchainer les morts. Après un ou deux essais pour mémoriser la position des ennemis ça passe tout seul. N’oubliez pas qu’il ne faut pas mourir et qu’il faut attendre un peu pour que le compteur de combo s’arrête et se valide.

Pour les trophées liés aux armes, j’ai joué en boucle le tout début du niveau 5 qui propose quasiment toutes les armes. Pensez simplement que pour qu’une arme soit validée vous devez impérativement terminer le niveau derrière.

2016-04-01-130442
Pour l’utilisation de tous les masques, lancez un niveau, choisissez un masque et faites recommencer pour choisir rapidement un autre masque. Pas besoin de finir le niveau.

Le seul trophée qui m’aura posé « problème » c’est Bat-man. Terminer le niveau 2 avec les commandes inversées est une putain de plaie ! Heureusement qu’il est court… Pour m’en sortir j’ai pris un fusil à pompe et j’ai abusé du lock en martelant la touche carré.

Hotline Miami marque mon 70ème Platine décroché en moins d’une semaine via quelques courtes (mais intenses) sessions de jeu. Le 71ème est tombé vingt minutes plus tard et je vous en parle très vite.

Je pense qu’un jour je me lancerai dans le défi Hotline Miami 2. Le mode Hard a l’air tout simplement démoniaque et les quelques vidéos de niveaux que j’ai pu voir sur le net m’ont fait froid dans le dos…

70-HM

[Platine #69] Reality Fighters

RF
Reality Fighters faisait parti du line up de lancement de la PS Vita, se classant dans cette catégorie de jeux qui tentent de surfer sur les nouvelles « fonctions » d’une console à sa sortie, en l’occurrence la réalité augmentée. Le jeu n’a bien évidemment pas rencontré le succès et il est vite tombé aux oubliettes même si personnellement je le gardai dans un coin de ma tête en raison d’un Platine estampillé du classique combo « Simple + Rapide ».

Le seul bémol m’ayant empêché de franchir le pas au détour d’un bac d’occasion c’était le seul et unique trophée online du jeu qui sentait un peu le sapin vu le peu de joueur devant se croiser en ligne…

2016-03-16-063530
Tout à changer ce mois-ci puisque le jeu a fait parti de l’offre PS+, ce qui présente un double avantage : la gratuité et du monde en ligne. Couplé au fait que je venais de boucler les Platines de WRC 5 et Hitman GO, j’étais frais dispo pour allé coller de la tatane réaliste.

On va pas en faire des tonnes, malgré un capital sympathie insoupçonné, le jeu est une grosse daube. En effet, le côté réaliste est moins cheap que prévu, sans être moche c’est vaguement correct et il y a une certaine dose d’humour dans le roster avec des combattants parodiant les figures célèbres des arts martiaux. Derrière, le système de jeu est toutefois au ras des pâquerettes. La palette de coups est plutôt variée et certains coups spéciaux ont même des petites animations mais ça ne sert à rien puisque vous gagnerez tous vos combats off et online en spammant une seule touche… Le degré zéro du jeu de baston donc.

Question trophées c’est très simple et (presque) très rapide. J’ai en effet fait tomber tous les trophées du jeu en même pas un jour à l’exception de Shopping qui vous demande de tout acheter dans la boutique et comme toujours avec ce genre de trophée il faut booster comme un porc pendant plusieurs jours.

2016-03-11-082556
J’ai terminé une première fois le mode histoire sans armes avec 15 combats vites expédiés (la touche O pour passer les dialogues est fondamentale) puis j’ai recommencé l’affaire avec les armes activées pour débloquer les items correspondants dans la boutique.

J’ai enchainé sur les dix niveaux du contre la montre où vous devez casser des objets et essayer d’obtenir la médaille d’or, ce qui est d’une simplicité affligeante.

Le « gros » morceau du jeu est le mode survie où vous devez dépasser les 30 victoires avec une barre de vie et de temps qui se régénère un peu à chaque succès. Ça pourrait être l’enfer sans la vieille tactique de renard du guide THC consistant à prendre la style Capoeira et à spammer la touche O en continu. J’ai réussi du premier coup sans stresser et sans jamais utiliser un autre bouton…

2016-03-11-043111
J’ai ensuite fait tomber les trophées liés aux Défis Jolis en faisant des combinaisons données de tenues achetées dans la boutique.

Puis j’ai fait ceux liés aux styles de combat en jouant en combat express en mettant « très facile », 5 rounds et tous les avantages vers moi. Privilégiez les commandes tactiles et ça passe tout seul. Si ça peut aider : rouge c’est le pavé tactile avant, bleu le pavé arrière.

J’en ai profité pour faire quelques combats supplémentaires en un round pour débloquer les dernières tenues de la boutique.

Comme on peu s’en douter, le mode online est tout un poème. Pour débloquer Heure de pointe vous devez battre 5 joueurs différents en une heure. Heureusement ça ne doit pas être des amis (contrairement à la description), ça ne doit pas être d’affilé et il y a une astuce. Vous pouvez en effet changer le jour et l’heure de la console pour faire ce trophée quand vous voulez, il suffit de vous remettre quelques minutes après votre première victoire.

2016-03-09-191638
Avec l’entrainement acquis et mon style de prédilection (Kung Fu) je n’ai eu aucun mal à gagner 5 combats dans ce qui se résume souvent à un concours de spam de touches digne de Track & Field II sur NES.

Mais voilà, double hic. Premièrement je suis débile. J’ai confondu 10h30 et 22h30 ce qui fait que j’ai gagné deux combats à blanc et craint pendant quelques secondes à un trophée bugué.

Deuxièmement on est online et c’est donc le royaume du rage quit. Ce qui est d’une débilité absolue dans un jeu comme Reality Fighters. En effet, je suis tombé sur plein de joueurs qui quittaient la partie au moment où je leur portait le coup fatal, ce qui nécessite d’éteindre la console puisqu’on ne peut plus mettre pause pendant l’animation de victoire. Là où c’est vraiment débile c’est qu’une défaite n’a aucune importance dans ce jeu. Il n’y aucune stats, aucun classement, aucun compteur de victoire, rien. Au contraire, une défaite vous offre des étoiles particulièrement précieuses.

20160316_063337_rf_snapshot.jpg
Sachant aussi que 99 % des joueurs sont là pour le Platine, laisser sa victoire à l’autre c’est un geste de solidarité entre chasseurs. Mais non, j’ai quand même rencontré des dizaines de joueurs qui ont rage quitté la partie au gong pour pas que je valide ma victoire… Étant donné que la photo du joueur s’affiche à l’écran, j’ai vite eu un radar à « Kevin » me permettant d’anticiper ces péripéties, mais tout de même c’est très très chiant.

Après tout cela (une petite journée de jeu donc) il ne me restait plus qu’à faire tomber ce fameux trophée Shopping qui exige de tout acheter dans la boutique, soit près de 500 objets pour un total de 544.250 étoiles. Oui oui, 544.250. Sachant que vous en gagnez 1.000 par combat.

Heureusement le trophée se booste en faisant en boucle le contre la montre n° 10 en spammant le combo R + Triangle avec la guitare électrique. En une minute vous gagnerez en moyenne 3.000 étoiles (détruisez en priorité les punching ball bleus, les tabourets et les bustes rouges). Ce qui représente tout de même quelques bonnes heures de boost avant le Platine, même si au final ça va assez vite.

Exceptés le côté un peu chiant du boost final et les quelques rageux du multi, j’ai prix un certain plaisir à faire ce Platine sans prétention qui me rapproche de la barre symbolique des 70.

12-TWD

[Platine #68] WRC 5

WRC5
Après avoir platiné les deux précédents épisodes, j’ai profité d’une occaz correcte pour me procurer WRC 5 et me tenir à jour de la série. Si j’avais adoré le troisième épisode, le suivant m’avait un peu lassé avec un Platine assez long à obtenir. Le constat est encore pire avec ce nouvel épisode que j’ai trouvé vraiment très moyen.

Kylotonn a succédé à Milestone aux manettes du jeu et cela se ressent tant dans les graphismes (très pauvres) que dans le gameplay (sans saveur). Les précédents WRC n’étaient pas des monuments graphiques mais ils proposaient des tracés plutôt jolis et fournis. Ce cinquième épisode est d’une fainéantise hallucinante sur ce point avec des rallyes dont les décors sont désespérément vides…

2016-03-09-141650
Même si les mécaniques de jeu sont quasiment les mêmes, j’ai trouvé que la maniabilité était également en baisse. On retrouve assez vite ses habitudes mais les sensations ne sont plus vraiment au rendez-vous.

Question Platine on est dans les clous du précédent avec un trophée suprême très facile mais assez long et barbant. Il faut dire qu’à l’époque, le troisième épisode ne contenait que 6 rallyes…

Dans ce nouvel opus, exit le multijoueurs ! Ce qui est une très bonne chose. Vous devrez en revanche faire de nombreuses fois chaque rallye avec des temps de chargement toujours aussi lourds.

Heureusement il existe une astuce pour gagner beaucoup de temps. Mais avant toute chose pensez à mettre le jeu en facile et les dégâts au minimum, notamment concernant leur influence sur la voiture.

2016-02-18-094543
Pour le trophée Explorateur (et « Around the world ») vous devez terminer toutes les spéciales en mode Spéciale Rapide. Une sinécure. Mais il existe une vieille technique de renard qui consiste à lancer la spéciale puis abandonner immédiatement. Cela comptera comme une spéciale terminée.

Faites cela pour les 13 rallyes du jeu. En regardant la télé en même temps cela devrait passer assez vite.

Pensez tout de même à remporter une spéciale au passage pour débloquer Bien joué et Vainqueur !. Vous pouvez en profiter pour mettre les réglages en Simulation (Pilote de rallye) et des pneus inadaptés à votre surface (Plus de challenge !). Choisissez une spéciale de 2-3 kilomètres et ce sera une formalité.

La technique de l’abandon marche également pour le trophée Couch Surfer qui demande de terminer une spéciale en mode multijoueur. Rassurez vous c’est du multi offline. Choisissez deux joueurs et abandonnez pour les deux.

2016-02-19-143438
Il faut maintenant s’attaquer au gros du jeu avec le mode carrière. Et ça va être long…

En créant un joueur puis en signant un contrat vous débloquerez directement « Persona » et Signez ici.

Il faut d’abord remporter le championnat WRC Junior composé de 7 rallyes. Une pure formalité dans la mesure où vous gagnerez toutes les spéciales même en conduisant comme un âne. Vous débloquerez Bon pour le C.V., Podium, Première étape et 7 trophées liés aux rallyes.

Profitez en pour faire les trophées liés aux réparations du véhicules hors course (Mécanicien et « Ready At Dawn ») et de réapparition en course (« Beam me up, Scotty » avec la touche Bas pendant la course). « Back in time » sera très certainement tombé dés votre premier course grâce au Snapshot (touche Triangle).

Signez en WRC 2 et remportez également les 7 courses proposées. Le championnat se joue sur 13 courses mais chaque écurie n’en dispute que 7 au choix, donc pas de panique si vous êtes en retard au général. Vous obtiendrez Seconde étape… ainsi que quelques trophées liés aux nouveaux rallyes.

2016-02-18-133213
Comme vous pouvez désormais faire un réglage sur votre voiture, vous obtiendrez Spécialiste en modifiant n’importe quel élément technique du bolide.

Fort de vos 7 victoires en WRC 2, vous aurez la possibilité de signer un contrat dans l’une des quatre grosse écurie pour le trophée Les choses deviennent sérieuses.

Remportez les 13 rallyes pour obtenir Champion du Monde ! et les trophées manquant liés aux rallyes. En fin de saison, selon votre avance de points vous pouvez même abandonner quelques rallye.

C’est ce que j’ai fait en zappant les trois derniers rallyes du jeu tellement j’en pouvais plus. J’ai laissé le jeu de côté pendant plusieurs jours avant de trouver la motivation pour m’y remettre et boucler les derniers rallyes en roulant n’importe comment et en abusant de la touche Bas pour réapparaitre… Ce qui ne m’a pas empêché de gagner toutes les spéciales tranquillement.

2016-03-09-141700
Enfin, deux précisions importantes :

Faites régulièrement des sauvegardes sur le PS+ car de nombreux joueurs ont rapporté des corruptions de sauvegarde les ayant obligés à recommencer leur carrière à zéro.

La deuxième spéciale du Rallye de Corse est glitchée, pouvant bloquer l’obtention du trophée Corse !. En effet, à la fin de la spéciale vous aurez systématiquement entre 20 et 30 secondes de retard sur le premier. Même s’il est possible de compenser cet écart dans les autres spéciales, il y a un moyen plus simple :

Une fois au tableau de résultat de la course où vous constatez les 30 secondes de retard, faites « recommencer ». Attendez que le compte à rebours se termine et appuyez sur start puis choisissez « revenir au menu principal ». Quand vous relancerez votre carrière, vous passerez directement à la troisième spéciale comme si la deuxième n’avait jamais existé.

Les américains ont eu un patch qui corrige ce problème mais bloque la technique de l’abandon. Pas nous.

Je suis bien content de m’être débarrassé du Platine de WRC 5 car si je me suis bien amusé au début, le jeu m’a vite épuisé par son caractère très répétitif.

68-WRC5