Archives pour la catégorie Old School

[Old School] The Sega Card : Super Tennis

Comme je vous le disiez dans un récent billet achat, j’ai fait l’acquisition fortuite d’une Sega Card. Un format de jeu pour Master System dont je n’avais étonnamment jamais trop entendu parler. J’ignore si c’est ma mémoire qui me joue des tours ou si je suis totalement passé au travers, mais Sega a bel et bien offert à sa mythique Master System une poignée de jeux au format carte.

De la taille d’une carte de crédit (ou d’une HuCard), les Sega Card étaient produites par Mitsubishi Plastics et pouvaient contenir jusqu’à 32 Ko de données (contre 512 pour une cartouche). A l’origine, l’idée principale était de proposer des jeux à des coûts bien moindre que les onéreuses cartouches. Mais ces dernières ont tellement bien marchés que les cartes sont rapidement devenus obsolètes et seule une dizaine de jeux a finalement été éditée par Sega sur ce support.

SC-4
Il convient toutefois de noter que d’autres jeux sont sortis au format cartes dés 1985 sur SG-1000 et SC-3000 (les premières console et ordinateur de Sega, inédits en Europe) grâce à un adaptateur spécial appelé « Card Catcher ». Il s’agit de la première génération de cartes, les My Card.

La seconde génération de cartes est sorti uniquement au Japon sur Mark III (la Master System japonaise). Étant précisé que la Mark III était rétrocompatible avec les cartes SG-1000.

Les Sega Card qui nous intéressent sont la troisième génération de cartes, sorties en Europe sur Master System. Seuls 9 des 15 jeux produits sont (semble-t’il) parus en France :

  • Bank Panic (1985)
  • F16 Fighting Falcon (1985)
  • Ghost House (1986)
  • Hang On (1985)
  • My Hero (1986)
  • Spy vs Spy (1986)
  • Super Tennis (1986)
  • TransBot (1985)
  • Teddy Boy (1985)

D’autres jeux comme Great Soccer sont sortis en Europe (Allemagne, Italie, …) mais pas en France.

SC-3
Il existe une quatrième et dernière génération, sortie uniquement au Japon. Appelées My Card EP, les cartes étaient réinscriptibles.

Seule la première version de la Master System dispose d’un lecteur de carte sur l’avant de la console. L’échec du format a conduit Sega à supprimer le port carte sur les Master System deuxième version. A noter qu’un adaptateur existe pour lire les cartes sur Mega Drive, le « Power Base Converter ».

Super Tennis est sorti en Europe en 1987 sur cartouche et carte. Ma version n’est toutefois pas une version européenne, mais une version américaine comme vous pouvez le constater avec le verso de la jaquette portant l’adresse de Sega Of America et un descriptif du jeu en anglais, alors que les versions européennes avaient un verso en plusieurs langues, dont le français. Vous pouvez comparer les jaquettes ici.

SC-1
Les boites des Sega Card ont la même taille que les boites Master System mais sont beaucoup plus fines. Elles en reprennent le visuel « carrelage blanc » et présentent toutes une main qui tiens la carte du jeu. Ce qui est un peu cheap mais a le mérite d’être homogène…

A l’intérieur de la boite, on retrouve le classique livret du jeu, ainsi que la carte incorporée dans une encoche comme les cartouches. La carte est protégée par une house en plastique à l’image des HuCard.

Je suis content parce que mon exemplaire est dans un état parfait. La boite n’a pas le moindre accroc. Seul le plastique de la housse a un peu jauni avec les années.

SC-2
Si vous souhaitez plus d’informations sur les Sega Card, je vous invite à consulter la page Wikipedia anglaise ou le très bon site Sega Retro.
.

[Old School] Une NES au fond du placard

Les placards de jeunesse de ma copine abritent bien des surprises, puisque l’autre jour j’y ai déniché une belle petite Nintendo Entertainment System (NES). Je savais depuis longtemps qu’elle avait une Nintendo 64 avec Mario datant de son enfance, mais la découverte de cette NES a été dés plus cocasse…

Alors qu’elle farfouillait dans le placard de son ancienne chambre à la recherche d’obscurs papiers administratifs, j’aperçois tout en haut, cachée, une NES ! Je lui dis alors candidement « Mais t’as une NES dans ton placard ???! ». Ce a quoi elle me répond avec aplomb « Bah oui, c’est ma Nintendo 64 »

NES-1
Après 5 bonnes minutes à lui expliquer que ce n’était pas une Nintendo 64 et que ça faisait bien huit ans qu’elle me mentait effrontément, on est reparti avec la bête sous le bras.

Sa Nintendo 64 n’avait jamais réellement attisé ma curiosité. Je comptais bien l’embarquer un jour, mais j’ai bien évidement la mienne et ça me suffit amplement. Et puis c’était normal qu’elle ait une Nintendo 64 vu qu’elle est plus jeune et que ça collait à sa génération.

Une NES c’est tout de même très improbable sachant que j’ai eu la mienne à 6 ans et que j’ai presque 6 ans de plus qu’elle… Enfin bref.

NES-3
La console est assez crade mais en bon état. Il manque les câbles (pérital et alim) et une des deux manettes.

Elle contenait en revanche Super Mario Bros. 3 (le « Mario 64 »).

Je suis plutôt content de cette trouvaille car j’adore faire ce genre de découverte dans les placards. Alors certes j’ai ma NES d’époque avec ses deux manettes et ses câbles. J’ai bien évidemment mon SMB 3 dans sa boite. Mais c’est quand même sacrément cool et suffisamment rare (pour moi du moins) !

NES-2
Ma NES étant chez ma mère avec (presque) toutes mes anciennes consoles, celle-ci restera dans notre appartement en vue de futures parties endiablées de Double Dragon II avec les potes (incontestablement dans le Top 5 des meilleurs jeux de l’univers).

Prochaines étapes : trouver des câbles et surtout, un bon démontage / nettoyage de la console et de la manette ! Je vais essayé de faire ça ce weekend et je vous en reparle dans une future session bricolage avec plein de photos.
.