Archives pour la catégorie Geek Art

[Geek Art] Grégoire « Léon » Guillemin

En ce début d’année 2016 et afin de donner un nouveau souffle au Blog, j’ai décidé d’ouvrir un peu les horizons des billets et c’est dans cette optique que je vais essayer (j’insiste sur le mot essayer) régulièrement de vous parler de divers artiste Geek Art, voire Pop Art moderne en transgressant très légèrement la ligne jeux vidéo du Blog.

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique j’ai opté pour l’un des fleurons du Geek Art français, Grégoire Guillemin, également connu sous le pseudo de Léon. Pourquoi commencer par lui ?! Déjà parce que j’aime beaucoup ce qu’il fait, que j’adore les trames Pop à la Lichtenstein, que j’ai eu en cadeau de Noël une de ses œuvres et qu’il viens de sortir un magnifique bouquin intitulé For Your Eyes Only.

0739
Ce dernier est consacré aux œuvres qui ont fait la popularité de Guillemin : les Secret Life Of Heroes, impressions flashy et tramés présentant en gros plan des icônes pop dans des situations « quotidiennes » suggestives. C’est un résumé comme un autre j’en convient mais j’ai pas trouvé mieux.

Autoproclamé Graphical Gamer, Guillemin rencontre un succès notable depuis quelques années où ses œuvres circulent énormément sur internet, lui permettant de réaliser des expositions et, donc, de sortir un (beau) livre. Vous avez nécessairement croisé une de ses réalisations au détour d’un de vos amis Facebook ou Twitter tellement elles sont partagées sur la toile.

5bb48323269787.56321be46a96e
Son œuvre ne se limite pas aux Secret Life puisqu’il a également produit quelques autres séries telles que les Robots, les Smooth Minimal, les Paper Heroes, les Pop Icon, les Famous Capsules ou les FC. La plupart trouvent leur inspiration dans les affiches publicitaires d’avant guerre.

Si toutes les séries mettent en vedettes les icônes pop modernes issues de la BD ou du ciné, j’ai vraiment une préférence pour les Secret Life et leur penchant subversif souvent potache.

cassandre-spirit-homer-prints
On peut citer à titre d’exemple une main de Schtroumpf portant une boite de Viagra, Alice se rasant les aisselles, Vador grillant un cigare, Peter Pan lurkant You Porn ou encore Spidey se grattant les burnes.

Plutôt qu’un long discours, je vous laisse admirer une poignée d’extraits parmi les centaines d’œuvres produites par Guillemin.

the-secret-life-of-heroes-darkbreath-printssloh-ive-got-the-blues-printspop-icon-jules-printsthe-secret-life-of-heroes-catwoman-printsthe-secret-life-of-heroes-winnie-beer-prints
Vous pouvez acheter sur son site officiel mais aussi pas mal de truc sur des sites comme Society 6.

>> https://www.greg-guillemin.com/

FlashInvaders, une appli pour chasser l’invasion

L’un des avantages de mon boulot c’est que je me déplace beaucoup. Cela me permet de me balader dans pas mal d’endroits différents, de flâner et de faire du shopping. Parfois ça tombe dans des grandes villes, d’autres fois dans des bleds moins importants mais où on peut dénicher des Cash. Et puis des fois je me chier comme un rat mort.

C’était le cas la semaine dernière où je me suis retrouvé deux jours de rang à La Ciotat pour assister un client profitant malgré lui de l’hospitalité des forces de Police locales. Or, entre chacune de mes interventions, je dois rester dans les parages et je m’ennuie religieusement pendant une ou deux heures. La Ciotat, son port et son cinéma c’est bien. Mais on s’emmerde vite.

Invaders-1
Heureusement, dans cet océan d’inactivité je suis tombé par hasard sur un Invaders. Je vous avez parlé à l’époque de ces Pixel Art en mosaïques que l’artiste français Invader place dans toutes les villes du globe depuis presque 20 ans. Beaucoup de gens chassent les petits Space Invaders partout où ils vont et tout plein de sites comme Flickr regorgent de leurs photos / trophées. Étant précisé que Invader a recensé toutes ses œuvres sur son site internet et leur a attribué à chacune un nombre de points récompensant la découverte.

Le soir, avec un pote on se disait que ce serait sympa qu’un site regroupe les « chasseurs » avec leurs photos et leurs points.

IMG_1252
C’est donc à ce moment là (on y vient) que j’ai découvert une application iPhone complètement folle, lancée il y a seulement quelques mois par Invader himself et dont j’étais totalement passé au travers : FlashInvaders.

Disponible gratuitement sur l’Apple Store (et probablement sur les téléphones coréens), FlashInvaders vous propose de « flasher » les Invaders que vous croisez au détour des rues. Concrètement, cela revient à prendre une photo de la mosaïque.

L’application vous confirme alors s’il s’agit d’un original (tant il existe de nombreux copycat) et le cas échéant l’ajoute à votre collection en vous octroyant les points correspondant.

Invaders-2
Chaque Invaders dispose d’un code propre (composé des initiales de la ville et d’un numéro) et rapporte un nombre de points déterminé.

Vraisemblablement le fait de « flasher » la mosaïque masque en réalité une géolocalisation de votre téléphone pour déterminer si vous êtes bien devant une œuvre originale. Mais le concept est excellent.

Les dernières œuvres flashées sont d’ailleurs publiées sur le site d’Invader.

IMG_1270
Pour le moment je n’ai pu flasher que les deux Invaders présent sur le Port de La Ciotat (LCT_03 et LCT_08). Quasiment l’intégralité des mosaïques de Marseille ont été détruites et celle que j’ai pris en photo à la Gare Saint-Charles ne m’est pas sortie comme officielle… Mais la chasse continue et je compte bien augmenter ma collection lors de mes prochains voyages !

Le seul défaut de l’application réside dans l’absence de création de compte. Pour l’utiliser vous rentrez simplement un pseudo. Ce qui veut dire qu’en cas de changement de votre téléphone, vous perdez tout. J’ai testé en installant l’appli sur mon iPad et je vous confirme que même en rentrant le même pseudo vous ne récupérez pas votre collection…
.