Archives pour la catégorie F**k

[F**k] Playstation +, Pay More, Play Less

Les jeux du Playstation + du mois de septembre 2015 viennent d’être dévoilés par Sony quelques jours après l’annonce d’une augmentation partielle du service. Cela fait maintenant deux ans que je suis abonné au PS+ et force est de constater que je suis de plus en plus déçu.

A l’origine, le Playstation + a été pensé par Sony comme un service optionnel vous offrant une base de gros jeux gratuits avec chaque mois de nouveaux gros titres offerts, un peu comme un service d’abonnement ou de box. Et vous l’aurez remarqué j’insiste sur le mot « gros » pour qualifier les titres de l’époque. Aujourd’hui, le PS+ est un service obligatoire si vous voulez tâter du online et le concept de l’offre a considérablement changé.

PS1
Dés que quelqu’un se plaint des nouveaux jeux « offerts », vous avez toujours des moralisateurs pour venir vous expliquer que c’est gratuit, que c’est des supers jeux indé, que c’est gentil de la part de Sony et que c’est mieux que rien. Mieux que rien quand on paye c’est un concept.

Je ne reproche pas à Sony de nous offrir des jeux, ni même de mettre en avant certaines pépites indépendantes du PSN. Loin de là. Je lui reproche cet énorme virage au rabais pris par son service en ligne.

C’est simple, je me suis abonné au PS+ en aout 2013 pour profiter du fait que le jeu LEGO Le Seigneur des Anneaux était offert sur PS Vita et que je voulais justement y jouer. A cette période j’avais fait un article sur le Blog vantant les mérites du service et dressant un panorama des jeux offerts.

PS4
En aout 2013 vous aviez des jeux comme Need For Speed Most Wanted, Uncharted Golden Abyss, XCOM Enemy Unknow, LittleBigPlanet Karting, Gravity Rush, Spec Op The Line, Uncharted 3, Saints Row The Third, ICO / SOTC Classics HD, Mafia II, Demon’s Souls, … Offerts ! En 2013 !

Si vous consultez les archives du service, vous constaterez que de mai 2012 à novembre 2013, le Playstation + accueillait tous les mois des jeux de la trempe de Darksiders, LittleBigPlanet 2, inFamous 2, Deus Ex, Saints Row 2, Dead Space 2, Just Cause 2, Red Dead Redemption, Resident Evil 5, Crysis 2, Ratchet & Clank All 4 One, Vanquish, Mass Effect 3, Dead Or Alive 5, Catherine, Battlefield 3, …

L’avènement de la Playstation 4 a changé la donne dans la mesure où Sony ne semble pas enclin à offrir des « gros » jeux de son dernier bébé à ses abonnés.

Depuis novembre 2013, la PS4 n’a accueillie quasiment que des jeux « indépendants » (au sens très large) à l’exception de rares titres comme Injuste, inFamous First Light (un DLC) ou MGS V : Ground Zeroes.

Seule la Playstation 3 a un temps continué d’offrir des softs sympas (quoique souvent un peu dépassés) avec des jeux comme Tomb Raider, Sly Cooper, PES 2014, Dead Space 3, … La qualité a faibli mais on continu d’avoir des titres conséquents à l’image de Yakuza 4, Sherlock Holmes ou Dishonored.

PS3
Sur PS Vita c’est beaucoup moins enchanteurs. Si les premiers mois suivant novembre 2013 ont maintenus du lourds avec des noms ronflants tels que BlazBlue, Soul Sacrifice, Dynasty Warriors Next, MotoGP 13, Muramasa Rebirth, Everybody’s Golf, Dragon’s Crown, … On note une grosse baisse de régime depuis octobre 2014.

A compter de cette date, le service n’a offert que des « petits » jeux « indé » à l’exception de Killzone Mercenary en mai 2015.

Personnellement cela fais des mois que je n’ai pas été excité face à un jeu du PS+. Soit parce qu’il s’agit de jeux PS3 un peu daté, soit parce que les jeux indé PS4 et Vita ne m’intéressent pas.

Je suis d’accord que certains jeux indépendants offerts sont géniaux (Dust An Elysian Tail et Guacamelee sont d’énormes coups de coeur). Mais je n’ai pas une PS4 et une Vita pour jouer principalement à ce genre de jeux. Vous n’allez pas me dire que prés de deux ans après la sortie de la PS4, Sony n’est pas en mesure de nous offrir des titres tels que Knack, Watch Dogs, Thief, Tomb Raider, inFamous Second Son ou des jeux LEGO.

PS2
Je peux parfaitement comprendre que certain trouve leur intérêt dans la nouvelle formule et passent des heures sur des jeux indés souvent très bons. A la limite, si le service avait toujours été comme cela, personne ne se plaindrait. Ce qui gêne beaucoup de joueurs, c’est que pour un prix équivalent (voire en augmentation), la qualité et le prix des jeux proposés se sont effondrés.

Vous voir offrir deux hits à 45-70 € ou 5-6 indies à 5-10 €, ça n’est pas tout à fait la même chose. Ça reste grandement rentable vu le prix de l’abonnement, mais ce n’est peut être pas ce que vous attendiez et peu de joueurs testent tous les jeux chaque mois…

Ce billet n’est qu’un avis personnel. Je suis de plus en plus déçu par l’offre et je ne prête plus beaucoup attention aux jeux annoncés. Dés fois ça me fait passer à côté de chefs d’œuvres que je paye plus tard au prix fort, mais globalement pour moi le PS+ c’est clairement Pay More, Play Less.
.

Publicités

[F**k] Le long chemin vers le Platine de Muramasa Rebirth

Vous le savez certainement, vu le nombre de billet dédiés sur le Blog, je suis en plein dans le fabuleux Muramasa Rebirth sur PS Vita. Après une trentaine d’heures de jeu je viens de boucler à 100 % les histoires et trophées des deux personnages. Il ne me reste « plus que » le speed run, le mode Fury et les quatre DLC. Une broutille…

Une broutille car pour le coup Vanillaware s’est vraiment lâché sur les trophées. Obtenir le 100 % est très (très très) long, très dur et demande de refaire les mêmes choses un nombre incalculable de fois. Ce qui est généralement assez pénible dans la chasse aux trophées, même pour le fan hardcore d’un jeu.

2015-08-09-144932
Votre quête du Platine démarre relativement tranquillement puisque vous devez terminer une première fois le jeu avec chacun des personnages en mode Legend, ce qui sous entend se farcir les 16 boss du jeu (8 par personnage).

Vous devez ensuite affronter respectivement Kisuke et Momohime pour débloquer la deuxième fin de chaque personnage. Cette étape est plutôt simple puisqu’il suffit de vous équiper des deux épées obtenus en terminant le jeu avec chaque personnage.

Derrière vous devez vous farcir les 16 Caves Of Evil avec chaque personnage afin d’obtenir le trophées You > Evil…Caves et une poignée d’épées nécessaires à la collecte des 108. Ce qui commence déjà à être un certain challenge.

En parallèle, avec un des deux personnages vous devez vous lancer dans la quête des 55 accessoires du jeu. Ce qui sous-entends de refaire les niveaux des deux personnages et de battre à nouveau les 14 boss normaux. A ce stade vous avez déjà fait 24 Caves Of Evil et battus 32 boss.

Une fois les 108 épées du jeu obtenues / forgées et vos deux personnages montés suffisamment haut en Level (90 minimum) pour équiper l’épée ultime Oboro Muramasa, vous devez battre une nouvelle fois chaque boss de fin pour obtenir les troisièmes fins de chaque personnage.

2015-08-16-231402
Au passage, vous devez aussi vous occuper de détruire toutes les barrières avec chacun des persos, assister à toutes les discussions dans les sources chaudes, … Mais ça c’est peanuts.

A ce stade, vous en êtes au même niveau que moi, c’est à dire environ 30 heures de jeu, 32 Caves Of Evil et 34 boss.

Vous devez ensuite enchainer avec le speed run pour lequel il faut finir le jeu en moins de 3 heures. Même si vous pouvez gagner du temps en le faisant à l’étape précédente. Vous devez donc tuer à nouveau les 8 boss du jeu.

Ensuite, si ça n’a pas été fait avant, vous devez tuer une nouvelle fois le boss de fin en difficulté Chaos pour débloquer le mode Fury.

C’est donc parti pour le mode promenade de Muramasa : refaire le jeu avec les deux personnages avec seulement 1 point de vie. Pour débloquer les deux trophées Or liés, vous devez voir les trois fins de chaque personnage, ce qui sous entend, avec un seul point d’énergie, de : monter ses deux persos à un niveau de 90 minimum, récupérer les 108 épées du jeu, refaire 8 Caves Of Evil (et pas les plus simples), battre les 14 boss normaux, battre 4 fois les boss de fin et 2 fois Kisule / Momohime. Avec un point de vie donc.

A ce stade, vous avez fait 40 Caves Of Evil et tué 54 boss. Si tant est que vous n’alliez pas tuer un petit Dragon God supplémentaire pour obtenir le précieux Bracelets Of The Deva King.

Le Platine est à vous, mais comme vous êtes perfectionniste vous voulez le 100 % et donc faire les 4 DLC du jeu. Normal.

2015-08-21-143101
Rassurez-vous, les DLC c’est trois fois rien à faire. Mais alors vraiment une formalité qui ne vous prendra pas plus d’une cinquantaine d’heures supplémentaires.

Pour compléter le premier DLC Fishy Tales Of The Nekomata vous devrez dans un premier temps terminer l’aventure et assister à la première fin. Il n’y a que trois boss, cela va assez vite. Vous devrez d’ailleurs être très rapide pour claquer le speedrun en une heure et tuer à nouveau les trois boss du DLC. Histoire de ne pas être trop répétitif, vous pourrez enchainer sur le mode Fury et tuer une troisième fois les trois vilains.

Ceci-fait, il ne vous reste « plus qu’à » découvrir la deuxième fin du DLC en battant tous les boss du jeu principal, soit 16 boss, puis une nouvelle fois le troisième boss du DLC. A ce stade, juste pour le DLC, vous en êtes tout de même à 26 boss tués.

Enfin, pour en finir avec cette première Genroku Legends, il ne vous reste plus qu’à refaire les 16 Caves Of Evil (et donc monter votre personnage aux alentours du Level 90). Juste ça rassurez vous.

Il est grand temps d’attaquer le deuxième DLC A Cause To Daikin For en terminant l’aventure jalonnée de trois nouveaux boss. Pas de speedrun ce coup-ci, vous n’aurez qu’à re-tuer les trois boss en mode Fury.

2015-08-09-150645
Enfin, comme pour le premier DLC il ne vous reste qu’à tuer les 16 boss de l’histoire principale, une nouvelle fois le troisième boss du DLC et compléter les 16 Caves Of Evil en montant votre perso dans les Level 90.

A Spirited Seven Night’s Haunting, le troisième DLC ne change pas une équipe qui gagne avec ses trois boss pour la première fin, ses trois boss pour le speedrun, ses trois boss pour le mode Fury, ses 17 boss pour la seconde fin et ses 16 Caves Of Evil.

Enfin, pour le quatrième, Hell’s Where The Heart Is, rebelote : trois boss pour la fin, trois boss en Fury, 17 boss pour la fin alternative et les 16 Caves Of Evil avec votre perso poney de Level 90 minimum.

Vous devez surement être très fatigué mais vous avez terminé Muramasa Rebirth à 100 %. Pour cela vous avez :

  • Tué 123 boss de l’histoire principale (sur 16 existants)
  • Tué 4 fois Kisuke et Momohime
  • Complété 104 Caves Of Evil (sur 16 existantes)
  • Tué 10 boss du premier DLC (sur 3 existants)
  • Tué 7 boss du deuxième DLC (sur 3 existants)
  • Tué 10 boss du troisième DLC (sur 3 existants)
  • Tué 7 boss du quatrième DLC (sur 3 existants)
  • Monté 8 personnages au Level 90 ou plus

Soit la bagatelle de 161 boss tués et 104 Caves Of Evil complétées. Allez, courage.
.

[F**k] Mais c’est bien compliqué de jouer !

Si vous suivez vaguement mon Blog, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai grandi et fait mes armes avec des consoles comme la NES ou la Super Nintendo. Des consoles où vous insérez la cartouche, vous appuyez sur le bouton « Power », un écran titre apparait, vous cliquez sur « Start » et dans les 10 secondes suivant l’ouverture de la boite du jeu, vous poutrez du streum (oui j’utilise volontairement un terme 80’s pour coller au panorama).

Cette instantanéité du jeu vidéo a commencé à être mise à mal par l’émergence du CD-ROM avec ses temps de téléchargements interminables. Mais à cette époque, on pensait naïvement que le progrès et la technologie allez rapidement nous faciliter la vie avec des supports de données de plus en plus rapide, réduisant comme peau de chagrin ces longs moments d’attente entre deux niveaux (ou entre deux simples pièces, vive les portes de Resident Evil).

2013-11-14-191827
En un sens cela s’est réalisé puisque les BluRay rivalisent de vélocité et on attend de moins en moins qu’un level gourmand en Go se charge.

Non le « problème » est ailleurs. Problème entre guillemets car il s’agit surtout d’un défaut qui va de pair avec des innovations vraiment intéressantes et une réactivité du jeu que l’on peut difficilement blâmer.

Je vous explique.

Hier, j’ai décidé de me remettre à Everybody’s Golf sur Vita. Un titre que j’aime beaucoup et auquel je n’avais plus joué depuis presque un an. Je ne cherche pas à le platiner, je veux juste me faire quelques parties de Golf vite fait, sans me prendre la tête, en attendant que Dragon’s Crown vienne combler mes nuits d’hiver.

Vita
Si je peux faire tomber quelques trophées et augmenter mon taux de completion, c’est tout bénéf. J’ai donc décidé de récupérer le trophée Participant Quotidien qui implique simplement de participer à une manche online. Et là, c’est le drame.

Il est midi, je suis au boulot, je lance le mode online. La console me demande de mettre à jour le jeu avant d’accéder au jeu en ligne. La connexion WiFi du taf est pas sensationnelle donc je décide patiemment de remettre ça au soir.

Le soir, je suis chez moi, je lance le jeu, je lance la mise à jour. Bam. 100 minutes de téléchargement… Heureusement je peux jouer en même temps. Une fois le téléchargement terminé pendant mon repas, la mise à jour s’installe relativement rapidement et je retente le coup le soir dans mon lit.

EBGphoto2
Cette fois on me demande de mettre à jour le firmware de la console pour accéder au online… Environ 20 bonnes minutes de download annoncées, il est 1h du matin et il est impossible de le faire en tâche de fond. Je renonce pour pouvoir jouer un peu offline et ne lance le téléchargement que pendant la nuit.

Ce matin je me lève et relance le jeu une nouvelle fois. Je vais sur le mode en ligne. Il me demande de me reconnecter avec mes logs. Ce qui me prend toujours un moment, le temps que je me souvienne de mon email et de mon mot de passe. Je me dis que c’est enfin bon, que je vais pouvoir jouer en ligne, mais… Non. Il faut que j’accepte les nouvelles conditions de Sony avant de pouvoir jouer.

Les nerfs me montent mais j’accepte leurs put@i#s de conditions. Allez c’est bon, on y est. Et… Non. Il faut que je rentre le code PSN présent dans la boite pour pouvoir jouer en ligne. Ce que je n’ai jamais fait. Heureusement j’ai acheté le jeu neuf, malheureusement il est 6h30, je suis défoncé et la boite du jeu est à l’étage du dessous…

EBGphoto
Au moment où j’écris ce billet, je n’ai toujours pas joué en ligne à Everybody’s Golf, notamment parce que je n’ai pas trouvé où entrer le Network Pass… Je pense que toute personne excitée comme une puce à l’idée de tester son nouveau jeu PS3, et qui doit attendre deux putain d’heures que la mise à jour (jeu + système bien sur) se réalise avant de pouvoir enfin jouer à son jeu tant désiré, me comprendra et compatira…
.