[Platine #66] Assassin’s Creed Unity

ACU
Dans la foulée du Platine de Syndicate je me suis enfin lancé dans le tant décrié Assassin’s Creed Unity. Enfin, parce que cela faisait un an que j’avais le jeu mais je ne voulais pas m’y atteler de peur de me confronter une fois de plus aux maudits trophées online de la saga phare d’Ubisoft.

Au final ces trophées sont d’une simplicité enfantine et le jeu s’avère bien meilleur que tout ce que j’avais pu lire sur la toile. Certes il est loin d’être exempt de défauts et plusieurs patchs sont passés par là, mais il s’agit tout de même d’un très bon épisode de la série et il serait vraiment dommage de passer à côté.

Assassin's Creed® Unity_20160206111912
Pour tout vous avouer j’ai eu un peu peur au début. Les premières mémoires se déroulant à Versailles sont guère palpitantes et la maniabilité accroche un peu après les innovations apportées par Syndicate (grappin, mode furtif, …).

Mon plaisir a toutefois grandi avec ma progression dans le jeu, même si le gameplay un poil imprécis et parfois acrobatique (maintenir L2 avec un doigt tout en appuyant sur L1 et R1 pour tirer…) m’a causé quelques crises de nerfs. Les combats sont également un peu fouillis avec un système de contre bien moins performant que dans l’épisode suivant.

Le scénario est digne d’un Assassin’s Creed, à savoir guère palpitant, mais les missions sont tout de même plus intéressantes que celles de l’opus londonien. Le contexte de la Révolution française est une bonne idée qui apporte une ambiance générale assez euphorisante.

Les graphismes sont bien évidemment l’un des gros point fort du jeu. Paris est gigantesque, magnifiquement reproduite et grouillante de vie. J’ai rarement vu autant de PNJ dans un jeu.

Assassin's Creed® Unity_20160119093905
Si Arno n’a pas le charisme du mythique Ezio, son personnage est loin d’être inintéressant et s’étoffe un peu avec l’histoire. Surtout son design pue la classe, avec une mention pour sa tenue finale d’assassin.

La longue route vers le Platine a réussi à me faire oublier les défauts qui m’énervaient au début du jeu et j’ai finalement pris beaucoup de plaisir à traverser la révolution tel un assassin.

Pour en venir au Platine, je l’ai dis : il est long. Facile mais long. Bien plus que celui de Syndicate qui était assez laxiste sur la collecte d’objet. Dans Unity il va falloir enquiller des missions secondaires et ramasser du collectibles à tour de bras.

Comme toujours je vous conseille l’excellent guide de THC et vous livre deux ou trois ressentis sur certains trophées.

Assassin's Creed® Unity_20160122142002
Il y a bien sur une bonne partie de la trophy list qui est consacrée aux séquences et Je veux tout vous demanderas comme à l’accoutumé de terminer les missions principales à 100 %. Rien de sorcier même si les défis sont moins logiques que dans Syndicate. En étant attentif à chaque fois, je n’ai eu à refaire aucune mémoire.

Les trois trophées liés aux Failles Helix sont enfantins, surtout si comme moi vous les faites à la fin du jeu avec un équipement de poney.

D’autres trophées sont liés à des missions secondaires comme les Cafés Théâtres ou les entrainements. C’est rarement difficile et encore moins palpitant mais ce sont des missions plutôt rapides qui ont le mérite de rapporter pas mal de Francs. Les énigmes de Nostradamus sont un peu plus chiantes à faire, même avec un guide sous les yeux. Profitez des nombreux va et viens pour récupérer des collectibles.

Parce que ce qui prend incontestablement le plus de temps c’est la collecte des Cocardes et de l’ensemble des coffres du jeu. 294 coffres, dont la grande majorité à crocheter !

Assassin's Creed® Unity_20160124223826
Pour vous faciliter la vie, attendez d’être à la fin du jeu pour avoir la compétence crochetage au max et un bon niveau pour tuer les nombreux gardes qui défendent les coffres rouges. Achetez également la ceinture vous permettant de porter 27 crochets (dont j’ai oublié le nom) et le pack time saver (dans la boutique en ligne) faisant apparaitre les items sur la carte.

Après c’est une question de patience et de méthode pour faire tomber Tricolore et Curiosité.

Deux points tout de même :

> Pour le coffre dans les souterrains sous Notre Dame, il faut faire les quatre Récits parisiens de la voyante. Elle se situe sur un pont reliant l’ile ventrale au Sud. Le premier récit étant Sombre étranger qui donne ensuite accès successivement au même endroit à trois autres récits concernant Flamel. Ces trois récits permettent d’obtenir trois mécanismes qui ouvre la porte dans les souterrains (où on récupère l’élixir dans le cadre du dernier récit).

> Pour la cocarde caché dans un souterrain sous l’ile centrale, il faut juste faire le premier récit du Culte de Baphomet. Vous obtiendrez le mot de passe qui ouvre la porte du souterrain se trouvant à proximité et donnant accès à la cocarde.

Les missions coopératives étaient ma grande crainte vu mon désamour total pour le online, mon temps de jeu apocalyptique et mon peu d’amis PSN. Heureusement il n’y a rien de sorcier !

Assassin's Creed® Unity_20160122142329
Déjà, toutes les missions coop et vols sont réalisables offline. Ce sera plus compliqué mais loin d’être insurmontable avec un bon équipement. Surtout, vous pouvez tranquillement faire les missions en cherchant des parties publiques au hasard. C’est ce que j’ai fait et ça facilite énormément les choses, même quand les autres joueurs font un peu n’importe quoi.

En général, au début de la mission je me consacrais égoïstement à chercher les Points Sync (merci à ce guide photo) puis je filais un coup de main aux autres pour terminer. Si jamais à la fin il vous manque un point ou deux à récupérer, pas de panique. Relancez la mission offline, allez chercher les points et vous pouvez quitter sans terminer les objectifs. C’est quand même très pratique !

Faire les missions vols en partie publique permet également de gagner beaucoup de temps puisque vous pouvez vous répartir les coffres à fouiller.

Globalement j’ai trouvé le monde coopératif plutôt sympa, même si ça rame assez souvent. Deux ou trois fois je suis tombé sur des joueurs avec qui j’ai pu mener des missions efficaces et c’est un plaisir de voir deux ou trois assassins agir de manière coordonnée. Même si les missions ne sont pas très palpitantes, j’imagine le bonheur que ça doit être de jouer avec des potes armés de micros.

Si Tueur miséricordieux se fait tranquille en offline, les deux trophées qui me faisaient flipper étaient Lève-toi et marche et Chorégraphie.

Assassin's Creed® Unity_20160120093758
Les occasions de réanimer un coéquipier sont assez rares vu le niveau des joueurs mais cela se produit suffisamment souvent pour débloquer le trophée sans forcer.

Pour ce qui est des meurtres synchronisés, j’essayai de suivre d’autre joueur et d’être simultané mais le timing est serré. Du coup j’ai bourriné la touche carré dans les mêlées et le trophée est tombé très vite par hasard, alors même que je gambadai sur un toit. Je pense qu’il est positivement bugué donc jouez un max en partie publique et participez à fond aux mêlées bordéliques.

Tous les autres trophées sont très simples et se feront naturellement dans le jeu. Ne vous inquiétez pas pour l’argent, il coulera à flot avec les missions et les coffres rouges (très généreux). Pensez à bien améliorer votre équipement, notamment en achetant une bonne épée bien violente. Enfin, comme toujours dans Assassin’s Creed, usez et abusez des fumigènes pour vous sortir de combats compliqués.

En tout cas je suis très satisfait de ce deuxième Platine Assassin’s Creed consécutif sur PS4. Un épisode esthétiquement très sympa avec des combats bien sanguinolents.

J’ai enchainé sur le DLC Dead Kings pour valider le 100% mais ça je vous en parle dans un autre billet. Quant à mon prochain jeu je me tâte. Ce sera très certainement LEGO Dimensions ou Uncharted. J’ai abandonné l’idée de terminer Black Flag vu que je ne comprend rien au multijoueur, qu’il faut que je refasse toutes les mémoires pour les défis et que je déteste les combats navals.

Ah au fait, je n’ai rencontré aucun bug dans le jeu !

66-ACU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s