[36 15 Ma Life] Les 5 publicités de jeux vidéo qui m’ont marqué

Faire un article sur les publicités de jeux vidéo sur un Blog n’est pas super original mais allez savoir pourquoi ce matin j’avais une folle envie de vous parler des 5 publicités papiers qui m’ont le plus marqué.

J’aurais pu faire un Top 5 des meilleures publicités de toute l’histoire du jeux vidéo mais c’est un peu trop présomptueux et je trouve qu’aborder le sujet par le prisme des souvenirs est bien plus intéressant. Dans les quelques lignes qui suivront, je vais donc évoquer brièvement cinq publicités qui ont marquée ma jeunesse. Car oui, on dira ce qu’on voudra, mais les publicités papiers c’était mille fois mieux avant !

Pub
Tu la veux la Baston ?!

Si tu la veux (la baston), tu le prends (le jeu) ! En pleine DBZ mania j’étais totalement fan de cette publicité pour Dragon Ball Z 2 : La Légende Saien (sur SNIN, oui il y a une faute dans la pub…) et Dragon Ball Z : L’appel du destin (sur Megadrive).

DBZ
Tandis que la pub inondait les magazines, les jeux étaient quant à eux en rupture de stock un peu partout. Il faut dire que la folie entourant Dragon Ball Z dans les années 90 c’était quelque chose… Bandaï réitérera son coup de com lors de la sortie de Dragon Ball Z 3 : L’ultime menace avec le slogan « Si tu as de la thune (à Noël), garde là (jusqu’au 25 janvier) ! ».

Une habile pirouette pour tenter de compenser le retard du jeu, car dans le monde du jeu vidéo, rater Noël n’est clairement pas une bonne idée…


Ne cédez pas à la tentation des 32 bits !

On le sait, Nintendo a perdu la guerre des consoles (et son leadership) avec la sortie foireuse de la Nintendo 64. Big N a raté le train de la nouvelle génération et le retard accumulé lors de la sortie de sa 64 bits n’a jamais pu être rattrapé.

A l’époque j’étais dévoué corps et âme à Nintendo. Pour moi il était hors de question de céder à la tentation des 32 bits et j’attendais avec fébrilité la sortie de l’Ultra 64, la console qui devait poutrer la concurrence et nous en mettre plein la vue avec une 3D resplendissante. De très longs mois d’attente durant lesquels j’ai patiemment économisé (des billets dans un pot de confiture…) jusqu’au jour béni où mon Auchan a reçu en avant première des Nintendo 64 en provenance d’Espagne.

Ultra-1
Avant cela, Nintendo a mené une campagne de pub mythique assez caractéristique de l’état d’esprit dans lequel se trouvait la firme de Kyoto à l’époque et qui peut être synthétisée par un extrait de La cité de la peur : « Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux ». Nintendo, pétri de certitude, va nous sortir dans un grand excès de confiance une série de publicités demandant aux joueurs de patienter et de ne pas acheter ces ridicules 32 bits. On connait la suite…

Ma punchline préférée reste incontestablement : « Le 25 décembre, si un cadeau ressemble à une 32 bits, ne riez pas, c’est peut être le votre ».


Console-toi !

On ne va pas se mentir : titiller les hormones des adolescents, ça marche plutôt bien. Et ça, les éditeurs de jeux vidéos l’avaient très bien compris. Sur ce point, je crois que mon adolescence n’aura jamais été autant émoustillée que par cette publicité pour Worms qui trônait généralement sur le quatrième de couverture des magazines (histoire d’être bien visible).

Worms-1
« Console-toi ! » dis la pub en présentant un fabuleux décolleté dont un des seins arbore un tatouage Worms. Les vers de Teams 17 arrivaient enfin sur les consoles de Sega avec une pub faisant directement écho à la trilogie d’affiches utilisée lors de la sortie du jeu sur Playstation (mais qui m’aura moins marquée).

Des années plus tard, cette publicité a toujours autant un effet hypnotique sur moi…

Worms-2
Dans le même genre hormonal, Sega a également su nous offrir une célèbre publicité qui a longtemps squattée les pages des magazines. Si la 32X n’est clairement pas restée dans les mémoires, aucun joueur de l’époque n’a oublié Natacha !


La Super Nintendo vous met au défi !

Quand la Super Nintendo est arrivée en France, elle n’a pas fait semblant. Son line up de poney s’est rapidement accompagné d’une campagne de pub mythique qui a inondée la presse écrite.

SNIN-1
Le système ? Une première page vous lançais un défi sur des jeux mastodontes comme Street Fighter II ou Zelda III. La double page suivante vous donnait une réponse anticipée…

SNIN-2
Ce genre de pubs typiquement 90’s avaient tendance à faire fantasmer les joueurs et ont incontestablement contribué à rendre la Super Nintendo si populaire.

Vous jouez où avec le votre ?!

Enfin, comment aborder les publicités marquantes des années 90 sans évoquer l’inégalée campagne de publicité autour « du » Game Boy. « Vous jouez avec le votre ? » a rarement aussi bien incarné le concept de la portable de Nintendo. Une console nomade avec une belle autonomie que l’on peut emmener partout et, surtout, à laquelle on peut jouer dans n’importe quelle condition.

GB-1
Aux toilettes ? Sous l’eau ? Au sport ? Et vous, vous jouez où avec le votre ?!

Publicités

Une réflexion au sujet de « [36 15 Ma Life] Les 5 publicités de jeux vidéo qui m’ont marqué »

  1. Kristie

    Perso, je ne fais pas attention aux publicités en général. Ceci dit, j’ai bien aimé lire ton article qui retrace les plus marquantes dans l’industrie vidéoludique. La pub qui m’est la plus familière, c’est celle sur le Gameboy de Nintendo.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s