[Platine #13] Sly Raccoon

Sly-1
J’avais prévu initialement de profiter du weekend de trois jours pour me lancer dans la quête du Platine d’Assassins Creed III, mais bien évidemment j’ai oublié de télécharger le jeu et 12 Go ça ne se fait pas au dernier moment… Vu que je n’allais pas non plus avoir beaucoup de temps pour jouer, je me suis orienté vers le premier volet de la trilogie HD des aventures de Sly Cooper : Sly Raccoon.

J’étais complètement passé à côté de cette série de jeux de plates-formes à l’époque de la PS2 et je n’ai découvert la saga qu’à l’occasion du quatrième épisode que j’ai récupéré sur PS Vita et que j’ai quelque peu laissé en plan ces dernières semaines. Je ne comprends pas comment j’ai pu rater Sly alors que j’étais comme un fou sur tous les jeux de plates-formes de la Play 2 et que j’ai tordu dans tous les sens des jeux comme la trilogie Jak, Kya, BGE, …

Sly-2
Bref, Sly Raccoon correspond parfaitement à mon emploi du temps puisqu’il s’agit d’un jeu très simple, plutôt sympathique, sans prise de tête, avec des niveaux qui se terminent rapidement. L’idéal pour les petites parties vite fait le matin au café (seul moment de la semaine où je peux jouer sur console de salon…).

Le remake HD est vraiment réussi. Alors que je craignais le pire pour ce premier épisode, les graphismes n’ont pas pris une ride et le jeu est franchement beau. La maniabilité est globalement bonne et on progresse avec plaisir dans les divers niveaux, qui s’enchainent extrêmement vite.

Hormis l’horripilante voix de Bentley (« Slaaaayyyyye »), l’histoire et les cut-scenes en flash sont plutôt sympathiques et offrent un côté cartoony assez réussi à l’ensemble. La construction des 5 niveaux deviens un peu répétitive à la longue mais le jeu est suffisamment court pour ne pas trop lasser.

Contrairement au dernier épisode, ce premier Sly est assez dirigiste puisque les levels sont de simples couloirs dans lesquels on progresse. Les bouteilles d’indices ne sont pas réellement cachées et on complète les niveaux à 100 % du premier coup, ce qui n’est pas désagréable si on cherche juste un jeu pour se détendre.

Sly-4
Les trophées tombent à un rythme effréné et la console ne s’arrête plus de dinguer. Pour décrocher le Platine, il vous suffit de compléter le jeu à 100 % (excepté le mode chrono) en récupérant toutes les bouteilles et en terminant tous les niveaux. Il n’y a aucune autre tache à réaliser.

Hormis pour l’ultime coffre, qui ne peux être ouvert qu’après avoir tué le boss de fin, vous n’aurez jamais à revenir sur vos pas.

Vous n’aurais donc guère besoin de plus de 9-10 heures pour compléter le jeu sans se stresser. Aucun niveau ne vous posera de problèmes et seuls les mini-jeux peuvent procurer un vague challenge en raison d’une maniabilité hasardeuse, ce qui semble être un défaut récurent de la série. Pour ce qui est du jeu en lui même, les commandes et caméras répondent bien et ne devrait pas trop vous handicaper.

Le seul truc vraiment chiant, c’est l’absence de barre d’énergie qui vous obligera souvent à vous retaper de longues phases de jeu uniquement parce que vous avez manqué d’attention à un moment donné. Cet aspect peut vite devenir urticant lorsque vous affrontez certains Boss et que vous devez vous retaper toutes les phases du combat à chaque échec. Je pense notamment aux QTE en cartons de la grenouille…

Sly-3
A noter que j’ai pu constater pour le dernier niveau (Le Naufrage) et le Boss de fin, une adaptation de la difficulté assez maline. Au bout d’un certain nombre d’échecs, outre le gain de fers à cheval (faisant office de point de vie), le jeu vous facilite la tache. Par exemple au Naufrage la lave ne montera plus. Pour le Boss, si vous échouez à la 2ème ou 3ème étape, les précédentes seront beaucoup plus rapides que la première fois. Vu que je n’ai jamais bloqué, j’ignore si c’est pareil pour le reste du jeu et des Boss, mais en tout cas c’est très bien fait comme système.

Avant de me lancer dans Assassins Creed III, je pense que je vais tenter Sly 2, qui est parait-il beaucoup plus lassant que le premier. J’aimerais bien atteindre les 15 Platines d’ici la fin d’année, mais ce ne sera pas forcément facile vu que je vais me consacrer à des jeux beaucoup plus « durs », que je ne vais pas forcément platiner (il n’y a pas que le Platine dans la vie !).

A cours terme, je vise les 1.000 trophées, ce qui est pour très bientôt ! En attendant j’ai déjà atteint mon premier objectif qui était de rentrer dans le top 10.000 français. Oui oui, le top 10.000. Ne rigolez pas !

13-SC1

Publicités

3 réflexions au sujet de « [Platine #13] Sly Raccoon »

  1. Ping : [36 15 Ma Life] Le Top des jeux auxquels j’ai joué en 2013 (Partie 1) | What The Fuck Boy ?!

  2. Ping : [Platine #39] Sly Raccoon HD | What The Fuck Boy ?!

  3. Ping : [Bilan] Mes 24 Platines de 2014 (2ème Partie) | What The Fuck Boy ?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s